accueil

Abonnement à la lettre d'informations, veuillez inscrire votre adresse courriel.


 

“Entre 1890 et 1940, une nouvelle culture (l’ère de la Machine) choisit Manhattan comme laboratoire: île mythique où l’invention et l’expérience d’un mode de vie métropolitain et de l’architecture qui lui correspond peuvent se poursuivre comme une expérimentation collective qui transforme la ville tout entière en usine de l’artificiel, où le naturel et le réel ont cessé
d’exister” (Rem Koolhaas, Delirius New York)

Manhattan est cette ville de rêve, ce décor qui est devenu le fond de scène de cette culture mécanique. Ce paradis artificiel, cette grande machine capable de produire toutes les fantaisies qui ont séduit le XXeme siècle: Chrysler Building, Brooklyn Bridge, Coney Island, Empire State Building, Radio City Music Hall, Rockefeller Center...
Mais parfois on découvre une fissure, une erreur du programme, qui nous permet de voir au delà. On se trouve dans les coulisses du spectacle, dans les rouages de la machine. Le rêve se brise, l’illusion périclite, la
fiction se fait évidente. A ce moment là, la ville est révélée dans une autre temporalité à travers sa ruine, sa disparition, ses traces…

Cette sélection montre presque quatre vingt photographies panoramiques, dont une douzaine en grand format (120x60cm). Ces photographies ont été
réalisées pendant l’été 2001, juste avant le 11 septembre.

Né à Barcelone en 1973, Adrià G.S est architecte et photographe.

A. GOULA SARDA


Voir les oeuvres du thème New York 01

Voir les oeuvres du thème New York O2

Voir les oeuvres du thème New York O3

Voir les oeuvres du thème New York O4
 

menu html en français : accueil galerie artistes oeuvres livres et évènements achats les affaires du mois nos partenaires nos liens web
html menu in english : homepage gallery artists works books and events purchase good bargains of the month our partners our weblinks